About

Sasha Amaya studied classical ballet before experimenting with contemporary dance, choreography, and direction. Her work has shown on stage, in galleries, on videos, and alongside live chamber music and opera, in North America and in Europe.

Amaya is particularly interested in experimenting with different modes of generating movement, including logic-based games, colour-based sequences, and the interpretation of instructions to create non-verbal, movement-based pieces with dancers, musicians, actors, and athletes.

The recipient of a Foundation Mentorship with Mentoring Artists for Women's Art and Videopool’s New Artist in Media Art Fund, Amaya has learnt closely from filmmakers Danishka Esterhazy and Val Klassen. Interested in the camera's capacity for detail and narrative, Amaya has created several shorts and installation, including Sailing (2014), What Love Song? (2013), Pop + Noise (2013), Drawn Dances (2012), and a collaboration with Mexican artist and animator Paloma Ayala on Zala Moves (2013), which have shown in galleries and at film festivals.

 

Sasha Amaya a étudié le ballet classique avant d’expérimenter avec la danse contemporaine, la chorégraphie et la direction. Ses réalisations ont été représentées en Amérique du nord et en Europe sur l’écran, dans des galeries, sur la scène et avec l’accompagnement en direct d’opéra et de musique de chambre.

Amaya s’intéresse particulièrement à l’expérimentation avec des modes de génération de mouvements variés, tels que des jeux à base de logique, des séquences à base de couleur et l’interprétation d’instructions, pour créer des pièces non verbales et basées sur le mouvement, le tout en collaboration avec des danseurs, musiciens, acteurs et athlètes.

Récipient d’un mentorat de la fondation Mentorats d’artistes pour l’art des femmes et du fond Nouvel artiste en arts médiatiques de Vidéopool, Amaya a fait son apprentissage en côtoyant les cinéastes Danishka Esterhazy et Val Klassen. Attirée par la propension de la caméra pour le détail et le fil narratif, Amaya a créé plusieurs courts métrages qui ont étés montrés à plusieurs festivals de films et dans des galeries. On y retrouve, entre autres, La voile (2014), What Love Song? (2013), Pop + bruit (2013), Danses dessinées (2012) et Zala bouge (2013) une collaboration avec l’artiste et animatrice Mexicaine, Paloma Ayala.